Après l’assaut de l’armée, le 1er ministre maintient son plan de réconciliation

Deux jours après l’assaut de l’armée contre les « chemises rouges » dans le centre de Bangkok, Abhisit Vejjajiva, le 1er ministre thaïlandais déclare être toujours motivé à mettre en œuvre le plan de réconciliation nationale.

Le plan de réconciliation avait été soumis en début de mois de mai mais jugé insuffisant par les chemises rouges, qui l’accusent d’une arrivée au pouvoir à l’aide d’un scrutin controversé.

Le plan en question prévoit comme principale directive des élections au mois de novembre.

Le bilan de l’assaut de l’armée au centre de Bangkok aura été de 15 tués dans les affrontements ainsi que lors des émeutes qui ont suivi toute la soirée un peu partout dans la ville.

You can leave a response, or trackback from your own site.

Commenter