La compagnie aérienne Thai Smile veut sortir du modèle low cost

Thai Smile compagnie aérienneThai Smile, une filiale de Thai Airways, va radicalement faire la révision de sa stratégie visant à sortir du modèle à bas tarifs.

Il n’a pas fallu longtemps pour que Thai Airways International se rendre compte que le concept de Thai Smile était peut-être difficile à mettre en œuvre dans un marché low cost déjà encombré. Annoncé en Novembre 2011, le transporteur a d’abord été considéré comme un substitut à l’entreprise avortée commune avec Singapour Tiger Airways pour créer un transporteur low cost à bas prix. Au départ de son activité, la mission de Thai Smile était déjà différente: la compagnie aérienne était une alternative de tarif plus bas que Thai Airways sur des liaisons intérieures et régionales, où la concurrence à faible coût était déjà intense.

En Juillet 2012, Thai Smile a débuté son activité de vols partant de Bangkok vers Macao, Chiang Mai et Phuket. Le marché a depuis été élargi pour inclure Krabi, Surat Thani, Ubon Ratchathani et Udon Thani. À la fin de Mars, Thai Smile va également commencer à desservir Mandalay au départ de Bangkok avec une fréquence quotidienne.

Thai Smile photoCependant, alors que la compagnie aérienne lance ses premiers vols à destination du Myanmar, elle connaîtra également un changement radical de stratégie. Le conseil d’administration de Thai Airways International a accepté à la fin de Février que Thai Smile d’un pur modèle de transporteur à faible coût. Au lieu de cela, la stratégie du transporteur sera désormais émuler sur le modèle de Silk Air à Singapour et Dragonair à Hong Kong . Les deux transporteurs, les filiales de Singapore Airlines pour la première et de Cathay Pacific pour la seconde, comblent une lacune dans le segment entre un transporteur à service complet et une compagnie low cost. Silk Air et Dragonair proposent un service à bord simplifié, une classe d’affaires fixe et des prix abordables.

Thai Smile va maintenant suivre la même ligne directrice. A partir du mois d’Avril, le transporteur proposera également une classe d’affaires fixe avec la livraison de son septième Airbus A320. La stratégie permettra également de remanier Thai Smile afin de mieux intégrer la chaîne des services de Star Alliance, à laquelle appartient Thai Airways international. Le nouveau produit sera désigné pour connecter des vols alors que plus de destinations seront également ajoutées vers les pays voisins.

Thai Smile envisage de desservir avant la fin de l’année les villes de Delhi, Kuala Lumpur, Singapour et Chiang Mai, Phuket, mais aussi des vols entre Bangkok et Siem Reap et peut-être également de Bangkok à Penang. Le transporteur espère avoir 20 appareils Airbus A320 en 2015 et ainsi pouvoir devenir un transporteur de manière totalement indépendante d’exploitation au cours des prochains mois.

You can leave a response, or trackback from your own site.

Commenter