L’autorité thailandaise du tourisme envisage de stimuler l’éco-tourisme

L’autorité thailandaise du tourisme (TAT) a dévoilé des plans pour créer des liens avec les voyagistes responsable car il veut déplacer son principal objectif du développement social et économique vers l’éco-tourisme avec des « voies vertes ».

Lors d’une conférence qui a coïncidé avec les célébrations du Nouvel an thaïlandais plus tôt ce mois-ci, la TAT a examiné les progrès d’une initiative largement financés par l’UE prévue pour équilibrer l’impact écologique du pays d’une industrie touristique.

Le projet dont 75% est financé par l’UE et le reste par le gouvernement thaïlandais et la TAT, des liens «Feuille verte» hôtels certifiés, avec les communautés du commerce équitable, responsable restaurants, guides touristiques et les tour-opérateurs dans les pays dits « voies vertes « .

Le président de l’écotourisme et d’aventure Voyage Thai Association, Supaporn Prach-Umpai, a déclaré que, grâce à la création de normes minimales pour les fournisseurs, les voies vertes ont pour objectif de «maximiser les avantages socio-économiques pour les collectivités, le patrimoine culturel et l’environnement et à minimiser l’impact que peut produire le tourisme sur l’environnement. « 

Prach-Umpai a admis qu’il y avait encore du chemin à parcourir: «Nous devons accepter que même le marché d’outre-mer – Europe, Amérique, Asie – nous ne voyons pas une forte demande. Même si les touristes veulent des produits durables dans les magasins, nous devons créer une sensibilisation sur le marché du Voyage. « 

You can leave a response, or trackback from your own site.

Commenter