Les plus beaux lacs et réservoirs de Thaïlande

La Thaïlande possède des plages qui sont classées parmi les plus belles du monde, mais elle possède d’autres merveilles naturelles qui valent également une petite visite lors de votre séjour, les lacs proposant une très belles alternative pour vos vacances.
Aujourd’hui je vous propose donc de découvrir les plus beaux lacs et réservoirs de Thaïlande dans une petite sélection non exhaustive que vous pourrez commenter si vous avez d’autres suggestions.

Bueng Boraphet
Bueng Boraphet est situé dans les zones humides de Nakhon Sawan, il couvre une vaste superficie de 212 km carrés, ce qui en fait le plus grand lac naturel de la Thaïlande. Des excursions en bateau pour 10-15 personnes (B500 chacun) vous amène voir les différentes espèces d’oiseaux qui migrent vers la région tels que les oiseaux aquatiques, qui se trouvent ici de novembre à mars.
Bueng Boraphet est également célèbre pour son aquarium en forme d’une jonque thaï, cet aquarium est le foyer de plus de 100 espèces de poissons d’eau douce et oiseaux. Sur la côte sud du lac, vous trouverez Nok Nam Park (le Parc des oiseaux d’eau), un paradis pour les observateur d’oiseaux mais il fournit également un refuge pour toute une faune et pas seulement les oiseaux.

Kwan Phayao
Le plus grand lac dans le nord de la Thaïlande, Kwan Phayao, est alimenté par 18 ruisseaux issus de la rivière Ing. Il est également le foyer du Temple Tilokaram à demi submergé, ce temple aurait plus de 500 ans. Chaque année, lors de la cérémonie Wian Tian Klang Nam, qui a lieu lors des principales fêtes bouddhistes, les gens portent des bougies et pagayent au temple sur les bateaux dans un spectacle de la foi. Pour visiter le temple même, les services de bateaux coutent seulement 20B par personne.

Nong Harn
Le lac Nong Han alias Talay Bua Dang qui signifie « mer rouge de lotus » (photo de l’article), se classe régulièrement comme l’un des lacs les plus spectaculaires du monde. Il tire son nom des fleurs de lotus rouges qui fleurissent à partir de décembre et jusqu’en février. Visitez tôt le matin, avant que les fleurs ne ferment leurs pétales aux environs de 11h. Pendant la haute saison, les bateaux d’excursion de 10 personnes partent de Ban Diem Pier de 6 heures-17 heures (300B par personne pour le voyage de 30 minutes, 500B pour 1h30).

Talay Noi
Si vous ne pouvez pas voir Talay Bua Dang pendant l’hiver, attendez quelques mois pour visiter Talay Noi (« petite mer »), dans la province méridionale de Phatthalung, qui proposera également une grande étendue de lotus rouge. Le premier sanctuaire de la faune de la Thaïlande est célèbre pour être le foyer de la plus grande sauvagine (oiseaux aquatiques sauvages) dans le monde et est également répertorié comme l’une des 2000 zones humides mondiale d’une extrême importance. De décembre à avril, plus de 150 espèces d’oiseaux migrent vers la zone d’aussi loin que la Sibérie. Le champ de lotus rouge est à son apogée de février à mars.

Pang ung
Entouré par les montagnes dans le nord de la province de Mae Hong Son, Pang Ung est devenu connu comme la Suisse de la Thaïlande. Réveillez-vous tôt pour regarder le lever du soleil tout en flottant tranquillement sur un radeau, entouré par le brouillard. Pour l’hébergement, consultez Ruam Thai Guesthouse, une petite maison en bois sur la rive du lac. Notez que l’accès nécessite l’autorisation préalable du Royal Folk Arts et Crafts Training Center Mae Hong Son. Contactez-les au 053-611-244. Aussi, allez visiter le village d’immigrant Yunnan à proximité de Rak Thai, dans lequel on a l’impression d’être dans un village rural chinois.

Khao Sok
Régulièrement classé comme le plus beau réservoir de la Thaïlande, Khao Sok Surat Thani est entouré par des falaises calcaires spectaculaires qui donnent à l’eau une vive teinte turquoise. Bien qu’elle soit accessible toute l’année, la saison des pluies est seulement pour les plus aventureux. Des promenades en bateau sont disponibles ainsi que l’hébergement dans le parc national.

Sangkhlaburi
Sangkhlaburi est de nouveau à l’honneur après la réouverture du long pont en bois de la Thaïlande, le pont Uttamanusorn (Saphan Mon). La ville frontalière du Myanmar voisin, est célèbre pour son réservoir intact avec son île temple, le résultat de l’inondation du barrage Vachiralongkorn. Vous serez les bienvenues dans une charmante communauté Lun Sangkhla, un bel endroit pour tout simplement se détendre et ne rien faire, mais il y a beaucoup d’activités autour comme de rafting.

You can leave a response, or trackback from your own site.

Commenter