Vers une résolution pacifique de la crise en Thaïlande ?

Les Chemises rouges étudient la proposition du Premier ministre Abhisit Vejjajiva qui a proposé hier d’organiser des élections le 14 novembre dans le cadre d’une feuille de route.
Cette fameuse feuille de route devrait ramener le calme dans le pays, le pays étant sous tension après plusieurs semaines de manifestations depuis le 12 mars. Les Chemises rouges exigent la démission d’Abhisit Vejjajiva et l’organisation d’élections anticipées, ils lui ont donné 30 jours pour dissoudre le Parlement.

Jatuporn Prompan, Un des responsables du mouvement des Chemises rouges a expliqué que les opposants se réuniraient pour discuter de l’offre d’Abhisit et devrait donner une réponse dans la journée de mardi.
Alors que Nattawut Saikua, un autre responsable à lui souligné que le gouvernement envoyait des signaux contradictoires sur sa volonté de résoudre la crise, et que les opposants voulaient avoir la certitude que le Premier ministre, ses ministres, le parti démocrate et l’ensemble de la coalition au pouvoir soutiennent cette feuille de route.

Enfin le premier ministre a tout de même prévenu que son plan serait de toute façon appliqué même si celui-ci était rejeté. ça principale requête étant la fin de l’occupation du centre de Bangkok par les chemises rouges.

You can leave a response, or trackback from your own site.

One Response to “Vers une résolution pacifique de la crise en Thaïlande ?”

  1. Tanabodi dit :

    Si les chemises rouges n’étaient pas paye ça aurait été plus vite réglé.Bravo à notre premier Ministre qui a fait preuve de. Beaucoup de courage et de sang froid

Commenter