Posts avec le Tag ‘opium Thailande’

Doi Tung redéfinit le développement du tourisme en Thaïlande

Quelques années après son retour en Thaïlande, la défunte princesse Mère Srinagarindra de Thaïlande, la Mère de l’actuel roi de Thaïlande Bhumibol Bumibol, a lancé un projet qui est devenu son plus grand engagement dans les dernières années de sa vie. Cherchant à donner une indépendance économique pour les communautés pauvres en proie à des problèmes sociaux tels que la traite des personnes et production de drogues, la Princesse Mère mis en place un projet de développement dans la profondeur de la jungle de Chiang Rai autour d’une montagne appelée Doi Tung .
La région est peuplée principalement de minorités, pour la plupart , les ethnies minoritaires Akha et Lahu. Lancé en 1988, le projet de développement de Doi Tung a vu la transformation de la zone dans un merveilleux jardin fertile, fournissant des légumes et des aliments aux villageois, mais aussi de nouvelles sources de revenus tels que le café, la noix de macadamia, de l’artisanat ainsi que des fleurs telles que les orchidées.

Sur la colline de Doi Tung, la Princesse Mère construit un chalet qui est maintenant un musée tandis que le jardin est ouvert au public. Un restaurant, une petite station, ainsi que d’un musée retraçant l’histoire de l’opium ainsi que ses aspects négatifs sur la société et sur la santé humaine. Le projet de développement a été reconnu en Décembre 2003 par le Bureau des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) en tant que contributeur exceptionnel à un développement alternatif durable pour éradiquer la drogue. Chaque année, la fondation Doi Tung reçoit un million de visiteurs, qui pour la plupart restent dans les environs de Chiang Rai ou sur le chemin à Mae Sai, à proximité du Myanmar.
Lire plus »