La Thaïlande va-t-elle introduire une nouvelle taxe pour les touristes étrangers?

Bangkok_taxeLa Thaïlande est-elle aussi en train de succomber aux charmes de la fiscalité du tourisme ? Cela semble être le cas en se référant à un article paru dans le Bangkok Post fin Octobre qui mentionne une conversation avec le ministre thaïlandais de la Santé publique, Pradit Sintavanarong. Le plan préparé par son ministère en accord avec le ministère du Tourisme et des Sports ainsi que la Police royale thaïlandaise serait fixé à 500 THB par entrée ( environ 12 € ) .

Et tandis que l’administration thaïlandaise est notoirement lente à prendre une décision stratégique, la mise en œuvre de la nouvelle taxe viendrait très rapidement : soit dès le 1er Janvier 2014 – au milieu de la haute saison de pointe, selon le ministre.

Toutes les entités gouvernementales s’attendent à ce que la taxe supplémentaire conduise à une augmentation de la qualité des touristes arrivant en Thaïlande. «Le ministre du tourisme et des sports m’a dit que tous les autres pays percevaient des droits d’entrée des étrangers. L’argent sera utilisé à de nombreuses fins pour le tourisme, la santé et les ministères des Affaires étrangères et le Bureau de l’immigration », a expliqué le ministre au Bangkok Post.

La taxe serait mise en œuvre pour tous les touristes envisageant de séjourner plus de trois jours dans le pays. Cependant, les voyageurs qui franchissent les frontières terrestres seraient tenus de payer un droit d’entrée réduit de seulement 30 THB (0.7 € ), d’autant qu’ils ne peuvent rester dans le Royaume que pour une période de 14 jours. Le nouveau système aidera également à mieux contrôler les visiteurs restant dans le pays après expiration de leur visa.

Selon le Bangkok Post, le ministère de la Santé publique serait en train de recueillir des informations pertinentes et d’aider le ministère de l’Intérieur pour établir la nouvelle loi. Alors que la date du 1er Janvier a déjà été défini, la mesure pourrait être légèrement retardée de deux semaines pour éviter aux voyageurs une confusion en entrant dans le pays sur cette période.

L’industrie du tourisme n’a bien sûr pas répondu favorablement à l’idée. Interrogé par le Bangkok Post, Sitdiwat Cheevarattanaporn, le président des agents de voyage thaïs ( ATTA ) a indiqué qu’une telle mesure nuirait probablement au marché du tourisme : « Le plan aura une incidence sur l’industrie du tourisme, à la fois dans le court terme et sur le long terme, parce que les touristes se sentiront mal en Thaïlande et ils peuvent se sentir comme trompés ».

Porntip Hirunket, le vice-président du Conseil du tourisme de la Thaïlande, a également déclaré au journal que la perception des droits d’entrée des étrangers freinerait l’atmosphère du tourisme. Les autorités feraient mieux faire respecter les lois existantes et de prévenir les touristes des escroqueries.

You can leave a response, or trackback from your own site.

Commenter