Les forces de l’ordre en grand nombre avant les manifestations

Environ 50.000 soldats et policiers ont commencé à se déployer à Bangkok avant les manifestations ce week-end des « chemises rouges », les partisans de l’ex-Premier ministre Thaksin Shinawatra dont les autorités affirment qu’ils risquent de provoquer des violences.

Les premiers rassemblements devaient débuter vendredi, deux semaines après le verdict de la cour suprême qui a jugé Thaksin coupable d’abus de pouvoir et de conflits d’intérêts lorsqu’il était au pouvoir (2001-2006).

« Si les manifestants pénètrent dans les bases militaires ou les postes de police, le gouvernement fera immédiatement usage de la force car nous les considérerons comme des terroristes », a déclaré jeudi le vice-Premier ministre Suthep Thaugsuban, chargé de la sécurité.

Le déploiement concerne 30.000 soldats, 10.000 policiers et 10.000 civils volontaires, a-t-il ajouté.

Le gouvernement a adopté une loi de sécurité exceptionnelle donnant autorité à l’armée pour diriger les opérations. Plusieurs barrages ont été dressés autour de la capitale pour fouiller les manifestants, majoritairement venus de province.

Le pays est encore traumatisé par les manifestations des « rouges » en avril 2009, au cours desquelles deux personnes avaient été tuées. Les organisateurs promettent jusqu’à 600.000 personnes dimanche. Le gouvernement en prévoit 100.000 et affirme craindre des « sabotages ».

Au total, 33 pays ont émis des avis destinés à leurs ressortissants à propos de ces manifestations, selon l’Autorité du tourisme thaïlandaise. Les ministères des Affaires étrangères de Grande-Bretagne et du Commonwealth ont notamment fait état d’une situation « volatile ».

Le pays reste profondément divisé entre les masses rurales du nord et du nord-est pro-Thaksin, et les élites traditionnelles de Bangkok – militaires, bureaucrates, palais royal – qui dénoncent son affairisme et le danger qu’il représente, selon eux, contre la monarchie.

Source: AFP

You can leave a response, or trackback from your own site.

Commenter