la Thaïlande leve l’état d’urgence dans la capitale et les provinces environnantes

Le Cabinet thaïlandais a accepté aujourd’hui de lever l’état d’urgence à Bangkok ainsi que dans trois provinces environnantes, à compter de mercredi, a indiqué le porte-parole du gouvernement Supachai Jaisamut.

La décision a été prise sept mois après que la manifestation de masse des Chemises rouges s’est terminée le 19 mai suite à des affrontements armés entre les forces de sécurité gouvernementales et les manifestants anti-gouvernementaux dans le district de Ratchaprasong, quartier des affaires de Bangkok , forçant les Chemises rouges à mettre fin à leur protestation.

Le Cabinet a décidé de lever l’état d’urgence à condition que la situation sécuritaire actuelle ne justifie une loi spéciale.

L’état d’urgence a été imposé le 7 avril à Bangkok et 23 autres provinces afin de permettre aux autorités de maintenir l’ordre après l’anti-gouvernement des rassemblements des chemises rouges qui ont dégénéré en avril. Il a été levée dans 20 provinces, mais est resté en vigueur à Bangkok, Nonthaburi, Samut Prakan et Pathum Thani avant d’être levé aujourd’hui.

Quatre-vingt-une personnes ont été tuées et près de 1.800 autres ont été blessés lors d’affrontements entre les “chemises rouges” et les forces de sécurité pendant 10 semaines de manifestations de Mars jusqu’à la mi-mai.

A LIRE AUSSI :  Le tourisme fluvial se porte mieux en Thailande

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *